Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 octobre 2012

Les Notes / 15

l’importance de l’écriture dans les rapports de Kerouac aux femmes-mère-fille peut être critiquée, mais quand on considère son rapport aux hommes, on voit que ce principe fonctionne aussi, puisqu’il est le même / un épisode très révélateur, autocensuré (« I forgot… ») se trouve dans Les souterrains : la nuit avec Mardou, dans les bars, Kerouac aperçoit Gore Vidal, abandonne Mardou pour boire & parler avec Vidal, une idole littéraire – priorité est donnée à la littérature, toujours / tout s’entremêle, ici : rapport aux femmes, aux hommes, littérature, alcool, bisexualité (il finit par coucher avec Vidal, ce qu’il « omettra » de raconter dans Les souterrains) / ses amitiés masculines n’ont donc pas échappé non plus au primat de la littérature auquel elles ont aussi été soumises / ses grandes amitiés étaient partie intégrante de sa vie littéraire – il faut voir, dans sa correspondance, en particulier, la conception qu’il se fait de son amitié avec Neal Cassady, qu’il perçoit comme une « association littéraire » / aussi Ginsberg & Burroughs, naturellement, & Holmes / dans Sur la route, Cassady vient le voir dans le but d’apprendre à écrire / Snyder écrit des poèmes, etc. / la conception qu’avait Kerouac de la littérature recoupait celle qu’il avait de l’amitié, & vice versa : « un récit qu’on fait par amitié », est-il dit dans Satori à Paris / s’ajoute à tout ça un autre trait typiquement kerouacien : Burroughs mentor ou figure paternelle ou grand frère, Ginsberg, plus jeune, est le petit frère qu’il guide & conseille, Cassady est le frère de sang & l’alter ego / autres amitiés à forte connotation artistique ou littéraire : Snyder, le poète de The Dharma Bums, Carolyn Cassady, ex-étudiante en art, Corso, bien sûr, poète, John Holmes, écrivain (très important, jusqu’à la fin de sa vie) / c’était ça, son cercle – le ciment : l’écriture / on voit à quel point la littérature était au centre des amitiés de Kerouac dans cette vision un peu tordue de sa relation avec Neal Cassady, qu’il considérait comme étant une « association littéraire (voir Visions de Cody) / ses rapports aux femmes-mère-fille-­amis sont tous intimement liés à son rapport à l’écriture, & finalement à tout un mode de vie centré essentiellement sur l’écriture / ce mode de vie, il l’avait tiré des deux principales influences littéraires de sa jeunesse, Jack London & Thomas Wolfe – aventurier-écrivain comme London, & exemple de Wolfe utilisé pour le « contenu » des « aventures » : lire & dire le Poème de l’Amérique / le choix de son mode de vie (errance, aventure) s’est fait en bonne partie en fonction de modèles & d’ambitions littéraires

Écrire un commentaire